"LA COUVERTURE" 

Taille : 430 x 200 x 100cm

Matériaux : plâtre,  fer

Date de réalisation : 2017

En chine, chaque matin les soldats rangent leurs couvertures, c’est la première chose qu’ils font
lorsqu’ils se lèvent. Chaque année il y a concours pour savoir qui est le plus ordonné. Pour ranger la
couverture il y’a protocole stricte, le plier d’une manière précise, puis le poser sur les lits, comme un
rite de la religion, il faut oublier le sentiment du tissu. La qualité du rangement des couvertures
influence leurs honneurs. C’est une première étape pour devenir un soldat. Pour les soldats c’est
absurde, ils ne font pas la guerre, ils sont emprisonnés dans le camp.

 

"BIG BROTHER"

Taille : 340 x 150 x 75cm

Matériaux : feutre, papier, moteur,

 vidéosurveillance

Date de réalisation : 2018

C’est une installation construite par le papier ,la mousse, la caméra, le feutre, le tambour, le moteur.
Dans l’armée les directeurs sont bien habillés et parlent fort, même dans la ville. Aujourd’hui à
Shenzhen les caméras sont partout dans les espaces publics. A Hongkong il y a un loi pour les
habitants qui interdit de mettre des masques dans la rue. La situation est comme dans le livre <1984>.

 

"LE BOUGAINVILLEA"

Taille : 900 x 180cm

Matériaux : papier, encre

Date de réalisation : 2019

Dans mes œuvres beaucoup de choses sont démultipliées. Si vous êtes dans l'armée, vous voulez
que toutes les choses soient ordonnées, le symbole d’une Belle Époque, on essaye de ranger le
monde. Cette fleur s'appelle le “bougainvillea”, c'est le symbole de Shenzhen. Je vies à Shenzhen et
je peux voir cette fleur se propager partout. Mais elle grandit comme des herbes sauvages, sans
règle et sans aucune retenue. Ça fait longtemps que j’ai envie de les ranger!

 

"La Paix de la colombe"

Matériaux : plâtre 

Date de réalisation : 2016

Les pigeons et les colombes dans la rue sont dispersés sur la place,éparpillés sur les fils et sous les gouttières, Je veux les attraper, les dresser et les former à être présentable!

"LA REVOLUTION D”UN SOLDAT"

Taille : 300 x 25 x 68cm

Matériaux : papier, cheveux, planche, Fil de fer

Date de réalisation : 2017

Tous les 28 du mois dans une petite chambre les soldats doivent se faire couper les cheveux de 3
à 6 cm, c’est obligatoire. (En chine les cheveux ont un autre sens ! Dans la dynastie des Qing, les
cheveux sont comme la tête. On ne doit pas les couper, si quelqu’un coupe ses cheveux
symboliquement c’est comme tuer ses parents.)

 

“UNE BELLE EPOQUE”

Talille : 60 x 60 x 100cm

Matériaux : sculpture, bois

Date de réalisation : 2016

J’étais en France pour la première fois en 2014 à Dunkerque. La France pour moi c’est une utopie.
Le ciel est bleu, l’air est clair. Une après-midi après la pluie, il y a eu un arc-en-ciel.
Je me souviens d’en avoir vu en chine quand j’étais enfant, aujourd’hui il n’en n’existe plus. Après
avoir pris la photo, sur le même plan il y avait un restaurant qui s’appelait “Belle Époque”, ça m’a
beaucoup intéressé. Puis je me suis inscrit à l’école pour mes études, j’ai demandé mon titre de
séjour, j’ai eu besoin de valider plusieurs dossiers à travers le tampon (banque, hébergement,
téléphone, inscription). C’est la même situation en chine, dans l’armée aussi. Donc j’ai créé cette
œuvre.

 

"L”OUVRIER"

Taille : 130 x 70 x 70cm

Matériaux : bois

Date de réalisation : 2017

Je suis venu en France en 2014, quand je suis arrivé à Paris la situation dans le métro
ressemblait au film "La matrice”. Il y a beaucoup de diversité en France due à l’histoire de la
colonisation. Un matin dans le nord de la France, j’ai pris une photo d’un homme d’origine
africaine qui travaillait dans la rue. Les matins sont sombres, j’ai pu réussir à percevoir ses
vêtements et sa casquette qui semblaient flotter dans l’espace.

 

IMG_9785_edited.jpg

"UNE BELLE EPOQUE" 

Talille : 60 x 60 x 12cm

Matériaux : sculpture, plâtre

Date de réalisation : 2016

"SANS TITRE"

Taille : 240x160x30 cm

Matériaux :  planche, papier

Date de réalisation : 2019

Dans mes œuvres il y a beaucoup d’éléments qui sont copiés. Sur ce volume j'ai tracé des lignes
au bord de ma sculpture sans utiliser la règle. J’ai utilisé le pinceau chinois et l'encre chinoise,
avec concentration et précision comme une performance. Je travaille beaucoup le symbole dans
mes projets donc j’ai voulu expérimenté une autre manière de voir les choses.

 

"L'histoire du monde" - 03/2016 - l'installation

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now